Tourisme

Historique du Lavoir de Villy

Télécharger le guide sur l'histoire de Villy au format ebook, Cliquez ici

Télécharger le guide sur l'histoire de Villy au format PDF, Cliquez ici

A la fin des années 1850, les femmes de Villy se plaignent auprès du Maire d’avoir à laver le linge dans les eaux froides du ruisseau, et ce durant des hivers bien plus rigoureux que ceux d’aujourd’hui.

Le 12 mai 1861 (et on se plaint à notre époque des délais trop longs), le maire, Louis PHILIPPON propose au conseil municipal la construction d’un lavoir couvert sur le rû en bas de la rue Quincard (appellation de l’époque) Le Conseil donne son accord et confie le chantier à l’architecte MATIVES de St Florentin, lequel établit un devis estimatif de 1684, 30 F et lance l’appel d’offres.

L’entreprise BERILLON de Maligny sera retenue. En juin 1862, juste avant le début des travaux, le Conseil décide de changer l’emplacement initial car celui-ci présente des risques d’inondation en cas de fortes pluies.

En revanche le site retenu, en bas de la rue Adeline offre l’avantage de se situer à côté du ruisseau et non pardessus comme le prévoyait le premier projet.

Mais les travaux de fouilles s’avèrent plus importants que prévu dans le devis, un surplus de terrassement sera facturé, et la terre sera évacuée chez ... le maire qui habite à 500m du chantier…aux frais du contribuable !

Plainte sera déposée, l’architecte MATIVES nommé pour constater les faits, mais aucun document ne renseigne sur la suite de cette affaire.

La facture définitive se montera à 2 201, 44 F. (soit environ 8 000 €).

Le lavoir sera officiellement réceptionné le 19 février 1866 par Jean Louis HOURCADE, maire en exercice.

Ce lavoir est du type dit « à impluvium »
c'est-à-dire que son bassin recueille les eaux de pluie
par l’intermédiaire de ses pans de toit à pente inversée

lavoir de Villy
lavoir de Villy
lavoir de Villy
lavoir de Villy